Le prochain rendez-vous du jeudi 26 juin 2008 de 18h45 à 20h30 accueillera Xavier Cazin, ancien directeur éditorial des Éditions O’Reilly France et co-animateur du blog http://immateriel.fr , autour du thème : “Impacts des NTIC sur l’édition”. La discussion portera sur l’impact des nouvelles technologies sur l’industrie de l’édition, qu’elle soit traditionnelle ou numérique.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 22 mai 2008 de 18h45 à 20h30 accueillera pour sa quarante-deuxième édition Ludovic Dubost, XWiki, autour du thème : “Synchronisation en P2P de documents collaboratifs gérés offline”.

Jusqu’ici, la plupart des architectures collaboratives imposent un modèle de stockage centralisé des documents. Elles limitent la collaboration aux moments où les utilisateurs sont connectés et privent ceux qui sont offline d’intervenir sur leur contenu. Une solution originale consiste à ne plus considérer un stockage maître unique mais à répliquer un sous-ensemble de documents sur des postes utilisateurs distants, lesquels se synchroniseront deux à deux, en mode P2P, quand ils seront connectés au réseau. Cette gestion distribuée des documents accroît ainsi leur disponibilité et autorise de nouveaux usages. Elle pose aussi de nouveaux défis, notamment dans l’analyse des contributions à fusionner, la résolution d’éventuels conflits et la gestion de la sécurité.

Inscription.

Tags: , , ,

Comments Comments Off

A l’occasion des dix ans de la publication de la recommandation XML 1.0, Jimmy Barens, directeur avant-vente chez Adobe France répond aux questions de Michel Duperrier sur XMLfr. Il fait le point sur ces dix années de XML et de son utilisation dans son cadre professionnel.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 17 avril de 18h45 à 20h45 accueillera pour sa quarante-et-unième édition Stéphane Bortzmeyer, AFNIC, autour du thème : “L’architecture est une loi : comment les choix techniques encouragent une politique”.

Les nombreux débats et discussions sur Internet séparent souvent les choix considérés comme purement techniques (comme les décisions de l’IETF sur les protocoles ou celles des RIR comme le RIPE-NCC sur l’allocation d’adresses IP) des questions considérées comme politiques, voire politiciennes, comme les règles d’enregistrement d’un domaine dans “.com” ou “.fr”.

En fait, tout choix a une composante politique. Nous en verrons notamment trois exemples :

  • la politique d’allocation d’adresses IP, notamment à l’heure où les adresses IPv4 s’épuisent.
  • les noms de domaines en Unicode, avec la proche création d’un nouveau groupe de travail qui révisera la norme, sur un sujet très contesté.
  • le cahier des charges de la future architecture de l’Internet, probablement basée sur une séparation de l’identificateur et du localisateur. Cette architecture doit-elle donner la priorité aux opérateurs ou bien aux utilisateurs ?

Stéphane Bortzmeyer est ingénieur informaticien et surtout occupé de réseaux et notamment bien sûr d’Internet. Il écrit des logiciels, des articles pour son blog, des documentations et des messages sur de nombreuses listes de discussion, sur des sujets très variés. « One foot in sea and one on shore, To one thing constant never ». comme disait Shakespeare.

Dans la vraie vie, il travaille à l’AFNIC mais, évidemment, son intervention à cette soirée n’engage que lui.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 27 mars de 18h45 à 20h45 accueillera pour sa quarantième édition Alexandre Monnin, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, autour du thème : “Du livre à Internet (et retour) : la question des usages, un comparatif entre la supposée transparence du livre et Internet”.

A l’heure où une nouvelle génération de livres électroniques semble enfin en mesure de donner de la consistance à cette interrogation, à la hauteur des attentes suscitées, la question de l’avenir du livre apparaît plus que jamais dans l’air du temps.

Seulement, sans attendre la confirmation de ces promesses, le rapport au livre s’est peut-être d’ores et déjà modifié du fait de l’émergence d’Internet. Si l’on parle tant, aujourd’hui, de son avenir supposé, c’est qu’à quelques exceptions près il nous apparaît tel un support transparent dont les possibilités auraient été explorées, voire épuisées.

Certes, on ne saurait nier, le moins du monde, l’importance grandissante de ses nouveaux avatars. Cependant, examiner cette question exige que soient pris en compte les usages qui ont accompagné la diffusion auprès du grand public du Web. Un medium qui se caractérise par une transparence moindre, et dont il s’avère que nous pouvons personnaliser, dans une très large mesure, les contenus et leur présentation (y compris les espaces publicitaires, d’où un contraste très net avec la télévision, elle aussi en concurrence avec le livre).

Loin d’aboutir à une “dématérialisation” du support écrit, cette absence de transparence des “nouveaux média”, leur opacité, pose à nouveaux frais la question des usages parallèlement à celle de la matérialité des supports, livre compris ; fût-il électronique ou non.

Inscription.

Tags: ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 21 février 2008, de 18h45 à 20h45 accueillera Eric van der Vlist, Dyomedea, autour du thème : “XML a dix ans”

Créateur du site francophone XMLfr, Eric se propose de revenir sur les points marquants de ces dix premières années qui ont permis à XML de devenir aujourd’hui incontournable et présent sur tous les ordinateurs.

Inscription.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 6 décembre 2007, de 18h45 à 20h45 accueillera Stéphane Laurière, XWiki SAS, autour du thème : “Au-delà du desktop search : le poste de travail sémantique et social, pour mieux organiser et utiliser ses données”.

Stéphane Laurière se propose d’aborder le sujet du poste de travail sémantique. Acteur du projet de recherche européen Nepomuk, Stéphane illustrera les avantages d’une telle technologie sur le poste de travail qui va plus loin que les techniques de recherche traditionnelles. L’analyse sémantique des contenus apporte de nouveaux services dans le classement et facilite la réutilisation des documents.

Stéphane exposera le positionnement du projet par rapport à d’autres initiatives, ses réalisations concrètes en termes d’outils et d’ontologies, ses déclinaisons dans les environnements KDE et Eclipse et les retombées potentielles d’une telle approche pour la gestion de connaissances dans l’entreprise. Stéphane présentera également les prochaines étapes du projet et la création d’un groupe de travail permanent sur le sujet au-delà du projet, ouvert à tout professionnel souhaitant contribuer à l’initiative.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: , , ,

Comments Comments Off

Nous consacrons notre prochain rendez-vous du jeudi 15 novembre au thème
de la TV interactive P2P en accueillant Robin Berjon, Joost et Philippe Bornstein, Netineo.

Robin se propose d’aborder par l’exemple de nouveaux usages des technologies de TV interactives P2P.

  • éducation et professionnel : la constitution de programmes de e-Learning ;
  • loisirs : composer son programme TV personnel et à la demande.

Quelles conséquences sur les chaînes hertziennes traditionnelles et sur les circuits de distribution, avec la possibilité de s’adresser directement au producteur d’une émission, comme on le fait avec la musique de groupes qui vendent via le Web. Faut-il anticiper pour les chaînes hertziennes un choc aussi brutal que les éditions musicales connaissent avec le mp3 ?

Philippe se propose d’aborder en quoi la capacité de faire du direct à partir d’un PC, connexion Internet et caméra (webcam, camescope, …) et de faire une chaîne personnelle avec ce direct, des programmes en différé et à la demande ouvrent effectivement de nouveaux usages pour les particuliers, professionnels, marques, services publics, associations. Par exemple, dans le domaine de l’accès à l’information, au savoir, au partage d’expérience, d’émotions, … Mais aussi, les impacts pour les marques de pouvoir dorénavant communiquer simultanément avec les consommateurs, sans intermédiaire et de façon interactive. Même chose, dans le domaine de la santé, de l’assistance, etc. Ainsi que les modèles économiques qui en découlent.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: ,

Comments Comments Off