Archive for the “sparklingPoint” Category

IT & Business Networking in Paris

Le prochain rendez-vous du ieudi 29 novembre 2012 de 18h45 à 20h30 accueillera, pour sa soixante-deuxième édition, Dominique Cardon, Centre d’étude des mouvements sociaux, EHESS et chercheur au laboratoire des usages d’Orange Labs autour du thème : “Politique des algorithmes : de potentiels challengers au PageRank”.

On proposera une réflexion sur les propriétés organisationnelles, et notamment algorithmiques, de l’espace public numérique. Le web que nous connaissons ne serait pas le même s’il n’avait pas été profondément nourri, domestiqué et organisé par l’algorithme qui le classe. L’organisation du web par les métriques de classement ne cesse d’interagir avec la forme des énonciations dont le web fait document. C’est parce que ces documents s’adressent entre eux des liens de reconnaissance que la métrique du PageRank a pu construire une représentation de l’information proche de celles qui prévalaient dans l’espace public traditionnel. Cependant, la domination du PageRank sur l’ordre du web apparaît aujourd’hui de plus en plus fragile. S’appuyant sur une conception de la qualité des documents, inspirée par les métriques d’autorité issues de la communauté scientifique, il se voit concurrencé par la multiplication des classements affinitaires personnalisés, comme le “Fil d’actualité” (newsfeed) de Facebook ou la “Chronologie” (timeline) de Twitter, lesquels deviennent, pour certains internautes, la principale porte d’entrée vers les informations. Le web documentaire et le web des réseaux sociaux sont en effet en train de définir deux écosystèmes différents. La diversification des usages, et notamment le tournant conversationnel des réseaux sociaux, a guidé les internautes vers d’autres modes de navigation, de signalement et d’exposition aux informations qui n’empruntent pas le chemin des moteurs de recherche, mais celui des réseaux d’affinités qu’à construits l’internaute pour personnaliser les informations qui viennent vers lui.

Inscription.

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 12 avril 2012 de 18h45 à 20h30 accueillera, pour sa cinquante-neuvième édition, Emmanuel Lazinier, ex-évangéliste des technologies Web au ministère de la défense, créateur du premier site sur XML en France et Eric van der Vlist, Dyomedea, autour du thème : “XML, que reste t-il après la vague ?”

Emmanuel Lazinier : “XML et le grand public : un rendez-vous manqué”

Lorsque XML est apparu sur la scène informatique, il a suscité de grandes espérances, et en particulier, en ce qui me concerne tout au moins, celle de contribuer significativement à réduire la véritable fracture numérique : celle qui sépare les “lettrés” du numérique de l’immense majorité des simples “alphabétisés”. Plus de treize ans après il faut reconnaître que ce rêve ne s’est pas réalisé, et je souhaite inviter les participants à réfléchir avec moi sur cet espoir déçu :

  • était-il utopique ?
  • s’il ne l’était pas, qu’est-ce qui a manqué pour qu’il se réalise ?
    • du côté du public (ignorance/peur de l’informatique en tant que science/technologie ?)
    • du côté des professionnels
      • ont-ils trop privilégié XML en tant que solution à leurs problèmes immédiats ?
      • ont-ils failli à fournir au grand public les outils qui lui auraient permis de mettre plus facilement “le pied à l’étrier” ?
      • ont-ils eu tort de ne fournir au grand public que des outils qui le dispensent d’être tant soit peu informaticien ?

J’espère que ce sujet pourra conduire à une discussion intéressante, mêlant analyses culturelles et technologiques.

Eric van der Vlist :

XML a été créé pour “mettre SGML sur le Web”. Quatorze ans plus tard et en dépit d’un succès inconstestable, XML est abandonné sur le Web au profit de HTML et de JSON. Comment expliquer cet échec et que reste t-il de XML maintenant que le “hype” est retombé ?

Inscription.

Tags:

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 3 décembre 2009 de 19h45 à 21h45 accueillera, pour sa quarante-cinquième édition, Xavier Cazin, autour du thème : “Google Editions — un coup de pied dans la fourmilière”.

Tout en continuant leur campagne de numérisation d’ouvrages issus des bibliothèques, Google ont annoncé il y a un mois qu’ils entreraient pour de bon dans l’industrie de l’édition numérique en 2010. Les principaux groupes d’édition se sentent menacés, mais n’ont pas l’air de trop savoir comment réagir.

    Si menace il y a, quelle est-elle ?

  • Nous nous demanderons quel(s) rôle(s) Google peut jouer dans le paysage éditorial, et quelles sont les conséquences de ce positionnement selon qu’on est auteur, éditeur, libraire ou… lecteur.
  • Nous chercherons à savoir quels peuvent être les arguments de l’édition numérique pour ne pas voir son avenir dépendre entièrement de ce nouvel acteur.

Xavier Cazin est co-fondateur d’immatériel.fr, une plate-forme de distribution et de valorisation du contenu éditorial. Son blog est blog.immatériel.fr.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du mercredi 11 février 2009 de 20h15 à 22h00 accueillera, pour sa quarante-quatrième édition, Frédéric Bordage, journaliste et consultant indépendant, animateur du blog greenIT.fr, autour du thème : “Vers une informatique responsable / positive”.

L’informatique a des effets de levier puissants sur nos comportements. En modifiant certaines de nos habitudes, l’informatique contribue à réduire la pression environnementale tout en développant une nouvelle économie plus positive. Exemple : co-voiturage => auto-partage => télétravail. C’est bien plus efficace que tous les progrès promis par les constructeurs automobiles et cela contribue à aller vers la “low carbon economy”.

IMPORTANT : Bien noter qu’à titre exceptionnel le jour change : un mercredi (au lieu du jeudi), l’heure change : 20h15 (au lieu de 18h45) et le lieu change : Paris 11e (au lieu de Paris centre) mais reste très accessible, tout près d’un métro. Les modalités changent également légèrement et sont détaillées dans notre invitation par email ou sur simple demande.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 26 juin 2008 de 18h45 à 20h30 accueillera Xavier Cazin, ancien directeur éditorial des Éditions O’Reilly France et co-animateur du blog http://immateriel.fr , autour du thème : “Impacts des NTIC sur l’édition”. La discussion portera sur l’impact des nouvelles technologies sur l’industrie de l’édition, qu’elle soit traditionnelle ou numérique.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 22 mai 2008 de 18h45 à 20h30 accueillera pour sa quarante-deuxième édition Ludovic Dubost, XWiki, autour du thème : “Synchronisation en P2P de documents collaboratifs gérés offline”.

Jusqu’ici, la plupart des architectures collaboratives imposent un modèle de stockage centralisé des documents. Elles limitent la collaboration aux moments où les utilisateurs sont connectés et privent ceux qui sont offline d’intervenir sur leur contenu. Une solution originale consiste à ne plus considérer un stockage maître unique mais à répliquer un sous-ensemble de documents sur des postes utilisateurs distants, lesquels se synchroniseront deux à deux, en mode P2P, quand ils seront connectés au réseau. Cette gestion distribuée des documents accroît ainsi leur disponibilité et autorise de nouveaux usages. Elle pose aussi de nouveaux défis, notamment dans l’analyse des contributions à fusionner, la résolution d’éventuels conflits et la gestion de la sécurité.

Inscription.

Tags: , , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 17 avril de 18h45 à 20h45 accueillera pour sa quarante-et-unième édition Stéphane Bortzmeyer, AFNIC, autour du thème : “L’architecture est une loi : comment les choix techniques encouragent une politique”.

Les nombreux débats et discussions sur Internet séparent souvent les choix considérés comme purement techniques (comme les décisions de l’IETF sur les protocoles ou celles des RIR comme le RIPE-NCC sur l’allocation d’adresses IP) des questions considérées comme politiques, voire politiciennes, comme les règles d’enregistrement d’un domaine dans “.com” ou “.fr”.

En fait, tout choix a une composante politique. Nous en verrons notamment trois exemples :

  • la politique d’allocation d’adresses IP, notamment à l’heure où les adresses IPv4 s’épuisent.
  • les noms de domaines en Unicode, avec la proche création d’un nouveau groupe de travail qui révisera la norme, sur un sujet très contesté.
  • le cahier des charges de la future architecture de l’Internet, probablement basée sur une séparation de l’identificateur et du localisateur. Cette architecture doit-elle donner la priorité aux opérateurs ou bien aux utilisateurs ?

Stéphane Bortzmeyer est ingénieur informaticien et surtout occupé de réseaux et notamment bien sûr d’Internet. Il écrit des logiciels, des articles pour son blog, des documentations et des messages sur de nombreuses listes de discussion, sur des sujets très variés. « One foot in sea and one on shore, To one thing constant never ». comme disait Shakespeare.

Dans la vraie vie, il travaille à l’AFNIC mais, évidemment, son intervention à cette soirée n’engage que lui.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 27 mars de 18h45 à 20h45 accueillera pour sa quarantième édition Alexandre Monnin, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, autour du thème : “Du livre à Internet (et retour) : la question des usages, un comparatif entre la supposée transparence du livre et Internet”.

A l’heure où une nouvelle génération de livres électroniques semble enfin en mesure de donner de la consistance à cette interrogation, à la hauteur des attentes suscitées, la question de l’avenir du livre apparaît plus que jamais dans l’air du temps.

Seulement, sans attendre la confirmation de ces promesses, le rapport au livre s’est peut-être d’ores et déjà modifié du fait de l’émergence d’Internet. Si l’on parle tant, aujourd’hui, de son avenir supposé, c’est qu’à quelques exceptions près il nous apparaît tel un support transparent dont les possibilités auraient été explorées, voire épuisées.

Certes, on ne saurait nier, le moins du monde, l’importance grandissante de ses nouveaux avatars. Cependant, examiner cette question exige que soient pris en compte les usages qui ont accompagné la diffusion auprès du grand public du Web. Un medium qui se caractérise par une transparence moindre, et dont il s’avère que nous pouvons personnaliser, dans une très large mesure, les contenus et leur présentation (y compris les espaces publicitaires, d’où un contraste très net avec la télévision, elle aussi en concurrence avec le livre).

Loin d’aboutir à une “dématérialisation” du support écrit, cette absence de transparence des “nouveaux média”, leur opacité, pose à nouveaux frais la question des usages parallèlement à celle de la matérialité des supports, livre compris ; fût-il électronique ou non.

Inscription.

Tags: ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 21 février 2008, de 18h45 à 20h45 accueillera Eric van der Vlist, Dyomedea, autour du thème : “XML a dix ans”

Créateur du site francophone XMLfr, Eric se propose de revenir sur les points marquants de ces dix premières années qui ont permis à XML de devenir aujourd’hui incontournable et présent sur tous les ordinateurs.

Inscription.

Tags: , ,

Comments Comments Off

Le prochain rendez-vous du jeudi 6 décembre 2007, de 18h45 à 20h45 accueillera Stéphane Laurière, XWiki SAS, autour du thème : “Au-delà du desktop search : le poste de travail sémantique et social, pour mieux organiser et utiliser ses données”.

Stéphane Laurière se propose d’aborder le sujet du poste de travail sémantique. Acteur du projet de recherche européen Nepomuk, Stéphane illustrera les avantages d’une telle technologie sur le poste de travail qui va plus loin que les techniques de recherche traditionnelles. L’analyse sémantique des contenus apporte de nouveaux services dans le classement et facilite la réutilisation des documents.

Stéphane exposera le positionnement du projet par rapport à d’autres initiatives, ses réalisations concrètes en termes d’outils et d’ontologies, ses déclinaisons dans les environnements KDE et Eclipse et les retombées potentielles d’une telle approche pour la gestion de connaissances dans l’entreprise. Stéphane présentera également les prochaines étapes du projet et la création d’un groupe de travail permanent sur le sujet au-delà du projet, ouvert à tout professionnel souhaitant contribuer à l’initiative.

Inscription sur le site sparklingPoint : communauté d’échange d’expériences sur les technologies de l’information.

Tags: , , ,

Comments Comments Off